top of page
Fond gris onduleux

Stage
"Libère ton potentiel émotionnel"

Tes parents t'ont appris parfois à contenir certaines émotions, à en faire également des appréciations. Par exemple "Cesse de pleurer, t'es un garçon, montre-toi fort ! Où "Arrêter de crier, tout le monde nous regarde"

Donc vont s'installer tes premières croyances comportementales face aux émotions. Qui d'ailleurs ne sont ni bonnes ni mauvaises, juste naturelles !

Mais si ton système à appris à contenir, à utiliser une émotion plutôt qu'une autre, il va de soi qu'un déséquilibre s'installe. 

Et que se passe-t-il concrètement quand tu te comporte avec ta façon de faire qui n'est pas toujours juste ?

Tu vas peut-être éviter les conflits, les fuir à tout prix car tu n'aimes pas la colère, tu ne sais pas t'affirmer, tu n'oses pas car tu as peur. Tu as une mauvaise appréciation de cette émotion.

Tu vas éventuellement utiliser la victimisation. Remarque que s'apitoyer, se plaindre en larmoyant, ça peut t'aider à obtenir ce dont tu as besoin mais ce n'est pas juste non plus.

Ou alors tu fais partie de ceux qui tyranisent, et qui savent pleinement exprimer leur mécontentement. La gestion de la colère dans la famille n'était pas glorieuse. Et toi tu as appris à utiliser plutôt ce fonctionnement.

Et en dernier lieu, le pire des comportements, c'est que tu as appris à ne rien dire. Tu te tais sur tes ressentis, d'ailleurs peut-être que tu ne les sens même pas, que tu es bien incapable de les reconnaître car tu n'a pas appris. Donc tu ne sais pas pourquoi tu as pas mal de problèmes physiques. Tensions, maux de ventre, ou maladies en ites, tendinites....etc....et éventuellement pour bien tasser tout ça, tu fumes, tu manges, tu bois, peu importe tant que ça calme ton intérieur.

 

Essentielles à notre survie, les émotions peuvent parfois nous déborder et avoir un impact négatif sur notre vie et celle des autres, de même que sur notre santé. Apprendre à les réguler permet de mieux vivre au quotidien.

Quand l’émotion persiste

En général, les émotions surgissent très rapidement et disparaissent également assez vite. «Quand l’émotion dure, cela peut devenir un problème, prévient Nader Perroud, médecin adjoint et responsable de l’Unité du trouble de la régulation émotionnelle des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG).

 

Par exemple, de la tristesse ressentie jour après jour peut conduire à une dépression».

Un autre problème qui peut survenir est la dérégulation émotionnelle. Elle se manifeste par une sensibilité exagérée aux stimuli, une intensité et une fréquence plus élevée des émotions, et un retour à la normale très lent.

 

La dérégulation peut amener à des réactions comportementales disproportionnées, comme la violence, des achats compulsifs, une consommation excessive d’alcool ou le fait de manger sans raison.

 

Avec des conséquences délétères pour soi ou autrui. La pathologie la plus connue associée à la dérégulation émotionnelle est le trouble de la personnalité borderline.

 

Les personnes qui en sont atteintes masquent leurs émotions, avant d’exploser. L’insomnie est un autre facteur qui peut conduire à la dérégulation.

 

Elle provoque de l’irritabilité, ce qui modifie la gestion de certaines émotions, typiquement la colère. À long terme, la dérégulation émotionnelle a un impact réel sur la santé et peut notamment entraîner des pathologies cardiovasculaires.

Bienvenus (es) au Gymnase Intercantonal de la Broye

Passage de la Blancherie 27

1530 Payerne

Prix des 2 jours  350 frcs

Prendre un pic-nic et de quoi noter vos réponses

Accueil 8h45 - débute à 9h00 et se termine entre 16h30 et 17h00

abstrait arrière-plan

Sa 1er avril
Di 2 avril 2023

1. Une émotion,qu’est-ce que c’est?

Les émotions sont centrales pour le comportement humain. Sans elles, nous perdons la capacité à traiter correctement les événements : Il est normal de ressentir des
émotions !

Il existe 6 émotions primaires (cf. image ci-jointe) qui se déclinent en émotions plus complexes, dites secondaires, en fonction des situations (embarras, agacement, honte, enjouement, euphorie, accablement, amertume, etc.).

Qu’elles soient agréables ou désagréables, les émotions ont pour caractéristique commune de ne pas rester purement cérébrales, mais d’être accompagnées de modifications physiologiques (larmes, rythme cardiaque), expressives (posture, réaction faciale) et comportementales.

L’émotion est donc une réponse brève et intense,
propre à chaque individu. Pour une même situation,
deux personnes ne ressentiront pas forcément la
même émotion.

 

Elles sont directement liées à notre vécu et aux expériences de vie de chacun.

L’émotion va agir comme un filtre dans l’interprétation des évènements. Par exemple, si une personne est en colère et que quelqu’un lui pose une question, la première pourrait avoir l’impression que la deuxième lui parle de façon agressive, quand bien même ça ne serait pas le cas.

Les émotions agissent également comme des pilotes dans nos choix et dans nos comportements. Le dessin-animé « Vice-Versa » vient imager ce propos.

• Positive vs. Négative

Malgré une croyance répandue, il n’existe pas d’émotions négatives.

 

On pourrait croire que ressentir de la peur, de la colère, revêt un aspect négatif. Il n’en est rien, bien au contraire.

Chaque émotion a une utilité (cf. 2. À quoi ça sert ?), même si elle est perçue comme « désagréable » ou pénible.

La difficulté des émotions réside dans leurs conséquences : vivre en permanence des émotions négatives aura un effet délétère sur la santé physique, psychique et sociale, car, comme évoqué en introduction, les émotions génèrent des modifications physiques, physiologiques et comportementales.

 À quoiles émotions servent-elles?

• À mettre en lumière les besoins


L’émotion vient questionner les besoins d’une personne : Sont-ils satisfaits ou non ?

Elle nous alerte sur notre état interne, comment l’on se sent par rapport à une situation donnée.

Équipe au travail

Programme complet

02

Cohérence Cardiaque

La base de tout travail sur la gestion du stress, c'est la respiration. Apprendre à bien le faire, à se donner de l'espace et à retrouver le calme. Comprendre toute la dimension de cet outil puissant. Il agit sur le système nerveux autonome pour booster tes hormones bienfaitrices.

04

La méditation

La méditation provoque une réelle relaxation chez ceux qui la pratiquent, mais elle a également d'autres impacts physiologiques et biologiques. Méditer réduirait le stress, régulerait les émotions, renforcerait les chromosomes... 

La méditation de pleine conscience permet de développer l’intelligence émotionnelle.

La méditation de pleine conscience permet de :

  • Prendre conscience de nos émotions

  • Accueillir nos émotions

  • Les exprimer

  • Les réguler

La méditation permet progressivement de prendre du recul face à l’émotion ressentie, la ressentir dans le corps, de l’accueillir, l’accepter pleinement sans s’y attacher.

Il s’agit de prendre conscience que l’on expérimente l’émotion, sans pour autant s’identifier à elle. Nous pouvons ainsi ensuite l’exprimer sans excès.

06

L'hypnose

L’état hypnotique, en apportant un calme intérieur physique, mental et émotionnel, est en soi thérapeutique parce qu’il permet de rompre ses ruminations.


L’hypnose constitue un moyen rapide, efficace et durable pour se libérer des émotions, permettant à la personne de trouver l’équilibre émotionnel ainsi que l’autonomie, la confiance et la joie de vivre.

03

L'aromathérapie

Les parfums ont un accès direct à notre dimension émotionnelle

Dans le cerveau, l’émotionnel est directement associé, orchestré, par le cerveau limbique, noyau primitif hérité des ancêtres ayant précédé l’homo sapiens.

De nos 5 sens, l’odorat est le seul à être directement « connecté » à ce fameux cerveau limbique. Les autres (la vue, l’ouïe…) étant, eux, pris en charge par notre cortex cérébral, partie du cerveau plus « évoluée » de l’homme moderne.


Ainsi, cela explique la charge très « émotionnelle » des odeurs et parfums. Tout le monde un jour dans sa vie a à un moment été « frappé » par une odeur qui instantanément et indépendamment de sa volonté l’a ramené à telle ou telle période de sa vie, lui a évoqué, un lieu, une personne…

Et systématiquement, accompagnant ces images, ces ambiances, une émotion jaillit à l’intérieure de soi. C’est cela la Madeleine de Proust, c’est cela le pouvoir des parfums, c’est cela le pouvoir des huiles essentielles sur notre émotionnel.

Le sens de l’odorat court-circuite notre cerveau rationnel pour aller impacter directement notre dimension émotionnelle. Ainsi, subtilement, à l’aide des huiles essentielles, nous pouvons agir dessus. 

05

Protocoles d'EFT

L'outil de libération émotionnelle phare du moment. Il te permet de libérer une situation désagréable qui te touche émotionnellement. Des tapotements sur les méridiens de ton corps, en verbalisant ce que tu ressens comment émotions et comme sentiments te permettront de garder une excellente hygiène émotionnelle. Te sentir plus libre et plus léger!

bottom of page