Rechercher

Un point sur la santé

Mis à jour : avr. 24




Allons-y par étapes, car voici là une dynamique complexe mais essentielle pour notre bien-être.

Car au vu de l'évolution de notre cerveau, de son élévation à la réflexion, à la conscience, on ne peut parler uniquement d'esprit comme on ne peut parler uniquement de corps. Pour travailler de manière holistique, tout doit être pris en compte.


Commençons par les intestins. Si vous vous perdez dans la jungle du web, vous constaterez une grande divergence de discours concernant ce système digestif. En effet, il existe multitudes de théories qui donneraient presque le vertige!


Ce que l'on sait : il mesure environ 8 mètres, il se trouve on le sait, à l'intérieur de notre ventre et il fait partie de notre système digestif. Jusqu'ici tout va bien, pas trop de complexité n'est-ce pas?


Voici une image qui illustre déjà de prime abord l'univers intérieur qui régit notre santé. On comprend mieux pourquoi Hippocrate disait que ton alimentation soit ton médicament!


Lorsqu'il s'agit de prendre soin de tant de cellules, il est plus que nécessaire d'y mettre le bon carburant. Se serait contre productif de mettre de l'huile de colza dans une Ferrari. Il en est de même pour notre corps. Certe, il continuera à avancer avec le mauvais carburant mais il devra éliminer tout ces surplus de toxines d'une façon où d'une autre. La maladie n'est jamais un hasard.



Alors qu'attendons-nous pour retrouver notre instinct et notre bon sens? Lorsqu'on parle d'alimentation il ne faut rien supprimer mais remplacer. Et ces étapes prendront le temps d'un processus. Tout dépend biensûr de notre éducation qu'elle soit familiale où culturelle.


Je pense fondamentalement que l'être humain en chemin d'éveil, doit absolument se fier plus à son intuition et son ressenti. Le corps, cette machine extraordinaire sait exactement ce dont il a besoin pour bien fonctionner. Vous avez des envies soudaines? Envie de bananes plus que jamais et surtout envie d'en manger tous les jours pendant une semaine?


Alors écoutez-vous! C'est que c'est juste et que le besoin corporel est juste. Mais attention, c'est bien différent une envie plaisir (tête) et d'une envie saine (corps). Bien trop souvent nous mangeons avec la tête mais absolument pas avec le corps. Peut-être qu'une pratique régulière de méditation de pleine conscience peut vous aider à sentir mieux vos véritables besoins.


Pour ce qui est de notre intestin, il contient à lui tout seul plus de 200 millions de neurones. Ceux-ci communiquent avec notre cerveau et participent ainsi à la régulation de nos émotions. Nous utilisons d'ailleurs un langage qui parle dans ce sens. J'ai des papillons dans le ventre, j'ai le ventre noué ...etc...


De plus, des études encore en cours, démontrent un effet des milliards de bactéries présentent dans notre intestin, qui seraient capable d'influencer nos comportements et notre réactivité émotionnelle.


Les recherches actuelles se tournent vers l'influence que pourrait avoir notre microbiote intestinal face au stress, à l'anxiété, à la dépression ainsi qu'à certaines maladies, telle que Parkinson.


Voici un article paru dans le 24h paru récemment, nouvelles pistes?

https://www.24heures.ch/savoirs/sciences/bacteries-regulent-mouvements-intestin/story/13121593


Irène Grosjean est Dr. Nathuropathe depuis 1958. Elle est une source extraordinaire de réflexions, de compréhension et de bon sens pour notre corps. Retrouver son instinct devient primordial! Lire son livre : La vie en abondance





15 vues

Le Blog d'une broyarde qui murmure à l'oreille du monde