Rechercher

Session objectif "Le lâcher-prise"

Mis à jour : avr. 17



Commençons par le commencement et la question plus que légitime "Qu'est-ce que le lâcher-prise?"


Alors je vais vous raconter une histoire

qui illustre tout à fait bien ce thème :


Au monastère, dans les montagnes

lointaines du Tibet, règne une ambiance

paisible, au rythme des prières.

Les anciens apprennent aux novices les

fondements de la compassion, les

méthodes

et pratiques de prières et

de méditation.


Et un jour, notre jeune apprenti s'en vint à

poser la question qui allait éclairer l'esprit de

plus d'un lecteur.


"Mon maître, je n'arrive pas à comprendre

ce qu'est véritablement le lâcher-prise?

Peut-être

auriez-vous les mots pour m'éclairer?"




Et le maître pensif, de son regard lumineux, lui lança un sourire.


"Mon cher disciple, je vais te raconter mon histoire" :


"Lorsque j'avais 20 ans, la fougue de la jeunesse me berçait dans l'illusion de réussir à changer le monde. J'ai alors manifesté de toutes part, je suis parti aux quatre coins du monde, je me suis éparpillé comme un feu d'artifice pétillant d'énergie. J'ai prié le Divin pour qu'il m'aide à changer les actions menées sur cette planète."


"Mais 20 ans plus tard, à 40 ans j'ai réalisé que mon énergie baissait et que le monde n'avait en rien changé. Ma prière fût ainsi déplacée vers ce qui m'est plus proche, mes amis et ma famille. Je me suis entêté à faire de constantes remarques, à émettre des jugements, à leur demander de devenir différent, plus adapté à mes demandes. Et là, voici que 10 ans plus tard, à 50 ans, l'expérience m'a démontré que l'on ne peut pas faire changer les autres."


"Alors voici ma dernière prière adressée au Divin. Cher Grand Tout, apprends moi à me changer moi, mes réactions, mes comportements, mes filtres et mes croyances. Et j'appris ainsi ce qu'est profondément "le lâcher-prise"


"Je ne peux changer ni le monde, ni les gens, mais je suis responsable de mes réactions, de mes comportements et de mes actions. Ainsi je reprends le contrôle de ma vie et de mon être. Je nourris mon âme et mon coeur dans cette mission de vie. "


"Et tu vois à présent, je suis libre, je n'ai pas à m'identifier à mon égo, je n'ai rien à prouver, rien à démontrer, juste Etre. Alors je termine ainsi mes vieux jours dans ce monastère, le coeur rempli d'amour et de compassion pour notre planète et ses habitants. Ainsi je participe pleinement à mon accomplissement."




47 vues

Le Blog d'une broyarde qui murmure à l'oreille du monde